Vous souhaitez vous équiper en éclairage pour votre intérieur, mais ne savez pas quel type de luminaire choisir? Ce petit guide va vous permettre de distinguer les différents types de luminaires directes et indirectes et comprendre comment choisir pour profiter de la bonne lumière dans votre intérieur, en tenant compte de l’utilisation et de la configuration de la pièce.

Les lampes de travail

Toute pièce où l’on envisage de lire ou de travailler doit être dotée d’un éclairage approprié. Orientez votre choix vers une lampe de bureau, un lampadaire halogène droit à tête articulée, une liseuse, une lampe d’architecte que l’on fixe sur un support, ou encore une suspension munie d’un système de va-et-vient.

Lampe de bureau moderne
Une lampe de bureau qui n’encombrera pas la surface de travail

Quel que soit votre choix, positionnez-le de façon à éviter les ombres sur l’espace de travail, et orientez  l’ampoule pour vous protéger de tout éblouissement. Les lampes à longue portée s’avèrent très utiles pour les travaux de précision, ou simplement pour lire, assis dans votre canapé.

L’éclairage d’ambiance

S’il met en valeur objets et tableaux, l’éclairage d’ambiance apporte également une lumière chaude et subtile. Les réflecteurs tableaux et les systèmes électriques pour vitrine, fixes ou encastrés, sont des solutions idéales. Cependant, un simple mini spot à brancher ou une lampe clip ont souvent la même efficacité;  ils évitent bien des frais et les inconvénients d’une installation fixe. Pour éclairer un tableau, la lampe doit être dirigée vers la toile de façon à éviter reflets et éblouissements. Mieux vaut éclairer les bibelots du dessus ou de face pour faire ressortir leur forme et leur texture. Éclairez de même les grandes étagères de livres ou de CD de façon à pouvoir facilement déchiffrer facilement leur couverture.

Les lampes à poser

Les modernes peuvent se moquer, les lampes à poser de nos grand-mères comptent parmi les éclairages les plus polyvalents. Portables, nécessitant peu d’espace, elles diffusent à la fois lumière de travail et d’ambiance avec raffinement.

Lampe à poser à plumes

 

L’abat-jour en est la clé de voûte : le matériau dont il est fait diffuse et colore la lumière. Quant à sa forme, elle régit le faisceau lumineux: les abat-jour évasés procurent de plus larges flaques de lumière. En associant abat-jour et pied. attention de bien proportionner et harmoniser l’ensemble. Les pieds type chandelier supportent des abat-jour de petit diamètre, les pieds plus imposants s’accordant mieux avec des modèles très évasés.

Les appliques

Les appliques sont pratiques dans les zones où l’espace au sol est réduit; de plus, il n’est pas forcément nécessaire de masquer les fils dans le mur, ceux-ci n’ayant parfois rien d’inesthétique. L’ouverture des appliques est généralement orientée vers le haut, constituant ainsi une source de lumière ambiante efficace.

’éclairage en applique dans un séjour
Exemple d’éclairage en applique dans un séjour (source Pinterest)

Utilisées comme luminaires d’ambiance, elles ont souvent beaucoup d’allure. On petit ainsi animer un pan de mur vide, ou utiliser une série d’exemplaires identiques.

Les lampadaires

Les meubles d’une pièce ayant tendance à imposer une architecture horizontale, la verticalité de ces lampadaires sait y insuffler un contraste heureux. Ils varient énormément en taille et en fonctions, et vont de l’appareil traditionnel, diffusant une lumière de travail et d’ambiance, aux lampadaires élancés,  en passant par les projecteurs massifs et puissants. Faciles à déplacer, certains modèles sont même montés sur roulettes, mais par sécurité, évitez d’avoir à tirer les fils à travers une pièce encombrée, et n’installez pas les lampes là où elles risquent de faire obstacle.

Lampadaire en bois flotté
Exemple de lampadaire en bois flotté (source Pinterest)

Les plafonniers

Compacts et discrets, ils se fixent directement au plafond, ou encore s’encastrent. S’ils sont fixés à un rail, on peut  les repositionner, ce qui est appréciable dans les zones où les meubles sont souvent déplacés. Une lignée de plafonniers peut procurer un éclairage de fond, des spots pouvant eux faire office de luminaires d’ambiance, avec l’aide de réflecteurs et de collerettes. Il est facile d’encastrer un plafonnier, l’appareil étant fourni avec un gabarit pour percer le plafond, et l’installation électrique étant la même que pour une suspension. Si vous êtes locataire, renseignez-vois avant tous travaux auprès de votre propriétaire.

Les suspensions

Souvent accrochées au centre du plafond, les suspensions évoquent les lustres d’antan. Malheureusement, un seul appareil au-dessus de la tête produit une lumière directionnelle à la fois difficile à régler et peu flatteuse;  de ce fait, il ne faut pas les considérer comme seule et unique source d’éclairage. Mieux vaut les équiper d’ampoules à faible voltage, de façon à ce que leur éclairage ne soit que purement décoratif et procure une lumière de fond. La marque danoise Vita offre des déclinaisons de suspensions originales à assembler par deux ou trois suivant l’effet que vous voulez rendre dans votre pièce.

suspension alva du designer Vita DK
Les suspensions Alva du designer danois Vita DK

Les suspensions simples et les lanternes sont indéniablement plus esthétiques regroupées en série. Essayez donc d’en suspendre deux ou trois exemplaires, l’un près de l’autre, au-dessus d’un comptoir de cuisine, d’un bureau ou d’une table de salle à manger.

Crédits Photos: Decoist, Luzeva