Vous souhaitez patiner l’un de vos meubles ? Vous recherchez une solution pour donner un effet de patine ancienne ou d’effet cérusé sur ce vieux meuble qui ne demande qu’à être transformé ? Adoptez la technique de la patine pour mettre en avant le bois.

La patine est une technique qui a pour but de vieillir artificiellement les meubles et les objets pour leur donner une apparence ancienne et gravée par le temps. Il existe une multitude de produits et techniques selon le résultat voulu.

Tout savoir pour patiner un meuble

En plus de l’attrait du « faire soi-même », c’est véritablement un plaisir de personnaliser des meubles anciens pour en faire des objets singuliers, mais aussi de conserver ses meubles plutôt que de s’en débarrasser, uniquement parce que vous souhaitez changer des meubles qui ne vous plaisent plus dans leur état. Les magasins de bricolage ont en stock une grande quantité de produits très divers afin de rendre accessible à tous les techniques de la patine.

La technique

Si vous voulez réussir votre patine, une bonne préparation des supports est indispensable. Il faut des pinceaux plats et ronds, du papier de verre grain moyen, de la laine d’acier et des chiffons en coton. Le reste du matériel dépendra des produits choisis et de la technique adoptée. Il est impératif de respecter les étapes une à une pour arriver à un rendu convenable, sans tomber dans la dégradation du meuble. Quand vous maîtriserez totalement cette technique, vous pourrez alors vous pencher sur les dérivés pour obtenir un résultat moderne et original. Pour cela, on peut utiliser des stickers, des pochoirs et même des lettres pour inscrire un message personnel sur votre meuble, qui lui conférera une allure singulière et un dynamisme certain. N’oubliez pas également de jouer avec l’environnement de votre meuble pour ajouter toujours plus de valeur à votre création en la mettant en scène avec des jeux de couleurs ou des rappels de forme afin d’ancrer le meuble de la meilleure des manières dans son espace.

Les étapes pour patiner un meuble

Pour relooker et patiner un meuble, il y a quelques étapes à respecter et à ne surtout pas négliger, car chaque étape a son importance. Pour arriver à un résultat adéquat et pour un rendu convenable, il faut :

  • Décaper et poncer légèrement le meuble pour se débarrasser des aspérités du bois, et prendre soin d’essuyer le bois pour avoir un aspect lisse et uniforme. N’hésitez pas à laisser sécher le bois si vous avez utilisé une éponge humide.
  • Appliquer une première couche de peinture avec un pinceau et un rouleau. Il faut arriver à une couvrance parfaite et à un résultat opaque. Pour cela, il faut donc bien vous appliquer lorsque vous travaillez.
  • Appliquer à présent une seconde couche de peinture, la plus foncée, il faut la déposer avec un pinceau plat et l’estomper avec une éponge.
  • Une fois la couche de peinture sèche, il faut frotter le pourtour du meuble avec de la laine d’acier pour le vieillir.
  • Diluer de la peinture avec un peu d’essence de térébenthine et repeindre les rebords du meuble tout en estompant la peinture aussitôt avec un chiffon pour éviter tout risque de taches.
  • Recouvrir son meuble de cire en se servant d’un chiffon comme un tampon. Cette opération doit se répéter de temps en temps pour qu’il ne perde pas de son charme, et pour lui apporter un peu de patine en plus. Une fois que la cire a bien été imprégnée dans le meuble, passez à l’étape de lustrage de celui-ci.
  • S’il y a des anses ou des boutons sur le meuble, les retirer avant de commencer la patine, les peindre séparément, et les remettre une fois secs.

étapes pour patiner un lit

 

Les différents types de patines

  • La patine usée ou l’effet vieilli : l’idée est de retrouver la patine du temps, de nombreuses nuances vieillies et usées, provoquées par le ponçage et les essuyages répétés au moment du processus de patine peuvent apparaître sur le bois.
  • Patine à l’ancienne (patine antiquaire) : Afin de réaliser un meuble patiné par le temps, vous aurez besoin de frotter pour dévoiler les couches de peintures qui se situent en dessous et non pas de mettre une couche de couleur supplémentaire par-dessus. La patine à bougie est une technique alternative, et plus simple à mettre en œuvre. Munissez-vous d’une bougie, et frottez entre les deux couches de couleurs différentes sur les reliefs que vous souhaitez mettre en évidence pendant le frottage. La bougie sert alors à séparer le regroupement de peinture du reste.
  • Patine voilée (ou céruse) :  Pour blanchir ou griser un meuble, il faut verser sur le pinceau une céruse spécifique, puis nettoyer au chiffon. En ponçant les arêtes et les bords du meuble, vous pourrez obtenir un effet plus naturel.

Les fournitures pour patiner

Pour réussir la mission de rendre cet air vieilli à un meuble, il faut se procurer quelques outils. Pour réaliser cette opération vous aurez besoin de papier de verre à grains moyens et d’un produit décapant qui est parfois nécessaire. Il faut également de la lessive ainsi qu’une sous-couche d’accroche. Il faut aussi un spalter, un pinceau large et plat, de la peinture acrylique, un chiffon et de la cire teintée pour patiner. Si besoin, prévoir également de l’alcool à brûler et du vernis mat incolore. Le choix du matériel est extrêmement important pour la réussite de la patine, aussi, adressez-vous à un expert pour effectuer les bons choix.

Quels meubles patiner ?

Certes, tous les meubles en bois peuvent être patinés, néanmoins, le résultat de la patine est plus beau sur certains types de bois que d’autres. Le choix du meuble reste donc une étape primordiale. Parmi les meubles relookés, on retrouve les grands classiques : armoire en bois, console d’entrée, commode, table basse, table de salle, lit d’enfant…

Patiner un meuble en bois fruitier, qu’il soit en cerisier, merisier ou en acajou n’est pas recommandé pour la simple et bonne raison que lors de la patine, la couleur rouge présente dans ce type de bois va ressortir. La couleur que vous aurez alors choisie pour la patine va se mêler au rouge pour un résultat inattendu.

Un bois clair comme le pin par exemple est aussi compliqué à patiner. Pour avoir l’effet d’ancien désiré il est impératif de foncer au préalable le bois pour ensuite commencer sa patine. Pour éviter ce genre de perte de temps, partir directement sur un bois foncé est bien mieux.

Un autre type de meuble en bois qui doit être évité : le meuble en contre-plaqué. Il n’est pas vraiment fait pour ça.

Finalement, les bois foncés sont les meilleurs matériaux à patiner. Si vous souhaitez avoir un bon résultat décoratif sur votre meuble, préférez des bois nobles comme le chêne, le hêtre ou le pitchpin. Vous obtiendrez des résultats satisfaisants sans passer par un professionnel de la patine.

Les tendances pour céruser les meubles et les nouvelles patines pour 2017 :

  • Les meubles en pin cérusé bleu
  • les meubles en bois cérusé gris
  • les tables en chêne cérusé gris
  • les finitions à la peinture cérusé blanc (grande mode sur les meubles en pin)

Ressources complémentaires sur les meubles patinés

Crédits Photos